«

»

août 17

Paul Victor

… Et Fraternité Bordel !!!

(première partie ici)

Eh oui. Il y a bien trois mots dans la devise Républicaine.

Pourtant le troisième est rarement mentionné par les politiciens.

Tout d’abord un peu d’histoire. La Déclaration de l’Homme et du Citoyen de 1789 ne mentionne que la Liberté et l’Égalité. Cependant la Fraternité rejoindra ce triumvirat dès le 14 juillet 1790 sur les drapeaux des fédérés, et sera immortalisée par les écrits de Robespierre en décembre de la même année. Cette devise sera ensuite reprise de nombreuses fois par les révolutionnaires, et aurait été utilisée par les esclaves Haïtiens lors de leur révolte d’août 1791. Souvent, d’ailleurs, on emploiera la formule plus radicale et adaptée au contexte : Liberté, Égalité, Fraternité ou la Mort.LibertyEqualityorDeath

Ce n’est qu’à partir de fin 1792 que le Grand Orient de France utilise ce slogan pour l’une de ses loges, et ces mots ne deviendront la devise officielle de l’ordre qu’à partir de 1849. Il ne s’agit donc aucunement d’un slogan maçonnique récupéré, voire « infiltré » jusqu’aux plus hautes sphères de l’État, mais bien d’une devise révolutionnaire et Républicaine adoptée par la suite par les franc-maçons. Inutile donc, messieurs les complotistes*, de gaspiller vos énergies dans cette futile bataille (non que cela vous aie jamais arrêtés).

Revenons à nos moutons, Jeanne.

La Fraternité, qu’est-ce que c’est ? Facile, c’est considérer que tous les Hommes sont Frères. Cela englobe donc des notions d’acceptation de l’autre, d’entraide, de solidarité. Parce que malgré les modèles (très sains comme tous les modèles bibliques…) d’Abel et Caïn, avoir un frère à la base c’est quand même un lien fort et beau.

Sans la Fraternité, notre devise nationale est somme toute très individualiste. Fous-moi la paix, je veux rester libre. Et je veux être ton égal aussi, à la limite si t’es le mien ça me dérange pas. Oui mais non. Le mec à côté de toi, c’est ton putain de frère, tavu** ! Donc pense aussi à sa Liberté, à son Égalité ! Après tout, si tu es le garant des siennes, il le sera des tiennes.

Bien entendu, et même si c’était moins la mode à l’époque, la notion d’Homme inclut les femmes, et donc celle de Fraternité parle aussi de soeurellité… de soeuritude… Bref, ça concerne aussi les meufs quoi !

Une bien belle idée donc, et partie essentielle de cette formule qui cimente notre société.

Pourtant c’est une des plus bafouées par ladite société, et plus particulièrement par les politiciens.

Rue_de_la_Fraternité,_Paris_19Parce que l’Autre fait toujours peur. Parce qu’il est facile de pointer l’Autre du doigt et de lui dénier ses droits. Ou de l’envier si on a l’impression qu’il a trop d’avantages, ou qu’il ne les mérite pas. Parce que nous avons tous pu constater ce qu’il advient des familles les plus soudées dès qu’un héritage est jeté en pâture à ceux qui se révèlent alors comme des requins-garous habilement camouflés jusque-là (le véritable ennemi intérieur serait-il la cupidité ?).

Donc, en cas de crise, comme maintenant, comme hier, on désigne des coupables. Et on oublie très vite qu’ils étaient, il y a peu : nos frères.

Comment, des immigrés en Italie osent jeter la bouffe qu’on leur donne ? Certes elle était périmée et je n’en aurai même pas nourri mon chien, mais quelle honte quand même !

Quoi, des immigrants (encore eux, ils sont partout !!) touchent une plus grosse retraite que moi qui ai trimé toute ma vie ? Comment, si j’ai vérifié les infos ? Bah, pas la peine, c’est marqué en toutes lettres sur connards-de-souche.fr, et c’est relayé par Fessebouc, et puis je m’en fous j’ai besoin d’un véhicule à ma haine alors je crois ce que je veux hein !

Les juifs ? Ils sont pas comme nous. Surtout du côté de la mère.
Le procès Dreyfuss a plus d’un siècle. Laissez-moi répéter ça. 1894-2015. PLUS D’UN SIÈCLE !! Pourtant parfois j’ai l’impression d’être en plein dedans. Les débordements des discussions sur les réseaux sociaux font souvent monter en moi une grande Nausée. Y aura-t-il seulement un Zola pour défendre le prochain bouc émissaire de Ceux Qui Ont Peur ?

Quant à la montée d’Hitler, on en parle tellement qu’elle parait galvaudée, on en abuse, on en Godwine, mais cela n’empêche pas beaucoup (trop) de gens de tenir les mêmes propos, d’adhérer aux mêmes « valeurs » d’exclusion et de haine qui l’ont mis en place, avec les conséquences que l’on sait. Mais les leçons de l’Histoire semblent futiles, inutiles.

La plus grande erreur d’Hitler, c’était de perdre son temps à faire brûler des livres. Pas la peine Adolf.
Les gens oublient. Ils oublient même de lire…

liberté beyoncéOui, la Fraternité est inscrite dans l’ADN théorique de la République.

Mais la plupart des mouvements politiques se contre-fichent de la vraie solidarité fraternelle (sauf, parfois, dans des slogans électoraux vite oubliés), et ceux d’extrême-droite les bafouent allègrement.

Parce que la Fraternité ça ne fait pas voter. Ça ne vend pas. Parce que chez ces gens-là, monsieur, on choisit sa famille.

Et suis-je le gardien de mon frère ?

 

 

* La tournure passe mieux au masculin, mais il doit bien y avoir des femmes complotistes aussi, les hommes n’ayant pas le monopole de la connerie…

** Oui, j’ai dans mes tiroirs un article sur la richesse des messages véhiculés par le rap, ça s’est vu ?

A propos de l'auteur

Paul Victor

Paul Victor

Français d’origines douteuses de type sicilo-ritales à deux générations.
Plutôt Beatles que Stones. Et Lennon que Mc Cartney mais John Victor ça ne veut rien dire.
Sans affiliation politique, avec des affinités oscillant plus ou moins à gauche selon les sujets. Absolument dépourvu de toute croyance archaïque.

1 Commentaire

1 ping

  1. bozo

    Mouais, en même temps, quand un directeur de Mc DO décide que les repas des équipiers n’ont pas vocation à nourrir les affamés, qu’un ex premier Ministre « de Gauche » expliqua il y a déjà longtemps que la France ne pouvait pas accueillir toute la misère du monde, etc… Faut plus trop s’étonner de rien… Ensuite, bon, il faut comprendre qu’il n’y a pas que la France, l’Europe montre vite ses limites… Là ou en quelques années, un pays comme la Suède a su accueillir 15 000 Erythréens et 12 000 Syriens, on se félicite en France de donner l’Asile à pas loin de 2000 Syriens… Donc bon… Les gens ont oublié qu’en pleine crise pétrolière, entre 1975 et 1979, nous avons accueillis 150 000 personnes venant du Sud-Est asiatique, 150 000 sur 4 ans… pour un pays ayant alors moins de 60 millions d’habitants… Leur intégration s’est plutôt bien faite… Calculons un simple ratio sur une Europe à 550 millions d’habitants, cela ferait plus de un million trois cent mille sur 4 ans… Mais hélas, nous, on OSE accueillir 2000 Syriens… Mais il faut comprendre que la Norvège tend à se fermer, malgré ses immenses richesses, que les ex pays de l’est ne supportent pas le moindre demandeur « pas comme eux » (au point d’avoir des situations cocasses: discussion entre des « travailleurs de l’asile d’un jeune et plat pays d’Europe et d’un ex pays de l’est, ex royaume constitutif d’un vaste empire pendant la première guerre mondiale, discussion cordiale entre collègues, jusqu’à l’arrivé d’un collègue un peu typé né dans le premier pays, qui salue cordialement l’assemblée… réaction des fonctionnaires du second pays « Mais, vous employez des Arabes dans votre office d’asile? »…) Telle est l’Europe, des pays radicalement fermés à la convention de 1952 qu’ils ont pourtant ratifiée, des pays plus ouverts, comme traditionnellement les pays scandinaves et l’Allemagne, mais ou un mouvement de rejet s’opère peu à peu… En bref, vive le chacun pour soi, l’individualisme que nos politiques (et nous mêmes en tant que citoyens électeurs) avons tout fait pour qu’il devienne le modèle unique… C’est triste, mais c’est le résultat d’une lente évolution, revenir à des jours meilleurs ne pourra pas se faire d’un coup d ebaguette magique :(

    View Comment
  1. Liberté, Égalité et... Mes Couilles ?! - Paul et Mick Victor

    […] A bientôt, donc, pour la suite… […]

    View Comment

Répondre à Liberté, Égalité et... Mes Couilles ?! - Paul et Mick Victor Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>