«

»

jan 28

Mick Victor

Hadopitres

Previously.
Un gouvernement précédent, on ne citera pas lequel, a décidé de mettre en place le remplacement d’un fonctionnaire sur deux, de supprimer des postes dans l’éducation nationale, et a vendu son âme, euh… pardon, pour en vendre, faut en posséder, donc, nous dirons son fondement au cartel des ayants-droits en mettant en place une riposte graduée pour lutter contre la pire des engeances, le fléau de l’humanité, la menace la plus conséquente de ces dernières années depuis la disparition du corned beef dans les étals de Prisu.

Malgré les avertissements des spécialistes, mais des vrais cette fois, des gens qui en vivent, qui en ont fait leur gagne-pain, leur combat, leur passion au quotidien, pas les gros nazes qui conseillent d’ouvrir le pare-feu open office, ce qui devait arriver arriva.
Les flux de données cryptées ont explosé, rendant le travail des braves gens chargés de les analyser pour déjouer de vraies menaces d’autant plus compliqué que leur nombre a fondu comme neige au soleil.

Mon idée de citoyen pour trouver les financements nécessaires à la remise en place de services efficaces ?
Se débarrasser des parasites hadopitres.

Plus d’infos là-dessus :
janvier 2010 :
http://www.numerama.com/…/14926-l-abolition-de-la-loi-hadop…
http://www.nextinpact.com/…/55116-amendements-loppsi-hadopi…

octobre 2010 :
http://bugbrother.blog.lemonde.fr/…/frenchelon-la-dgse-est…/

février 2011 :
http://bugbrother.blog.lemonde.fr/…/les-services-de-rensei…/

Ah ouais, on n’est qu’en 2015.

A propos de l'auteur

Mick Victor

Mick Victor

Je ne râle pas, je m'exprime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>