«

»

fév 02

Paul Victor

Liberté, Égalité et… Mes Couilles ?!

Il y a trois mots qui sont fondamentaux pour exprimer les valeurs de la République. Trois mots fondateurs, que l’on n’entend pas assez, ou pas comme il faut. Trois mots qui sont la base des valeurs auxquelles Mick et moi-même adhérons.

Oui, TROIS mots !

Certes, on peut en ajouter d’autres. La Laïcité est une valeur importante de notre République, aujourd’hui plus que jamais. Mais elle est, quelque part, déjà incluse dans les trois précédents, ce n’en est qu’une sorte de déclinaison essentielle.Liberte__ Egalite__ Fraternite__

Bon, jusqu’ici tout le monde a dû suivre. C’est la base, on l’apprend à l’école, c’est inscrit dans notre ADN depuis la Révolution, et dans la constitution de la Vème.

Alors pourquoi que je vous en rebat les yeux (sauf si vous lisez avec vos oreilles) là tout de suite ?

D’abord il y a une chose qui me gène fondamentalement dans les réactions qu’inspire ce slogan, et vous l’avez peut-être même ressenti vous-même à la lecture de ces premières lignes.

Ce slogan, pourtant magnifique, a fait depuis quelques temps, et comme d’autres attributs de la République Française (drapeau, hymne, fêtes nationales diverses…) l’objet d’une O.P.A. par la droite la plus conservatrice, voire la plus extrême.

Je vous l’accorde volontiers, notre hymne n’est pas terrible au niveau des paroles ; composé en période de guerre, il est tout à fait inadapté à notre culture de paix. Ce n’est pas pour rien qu’il y a eu de nombreuses propositions de paroles alternatives, ce qui est rarement le cas (ce serait nécessaire par exemple si les États-Unis devenaient laïques voire athées, ce qui n’est pas gagné dans l’immédiat). C’est néanmoins, actuellement, l’hymne de tous les français. Pas seulement des FAFs.

Pour le reste, depuis 68, on a tendance en France à associer tous les symboles républicains à un gouvernement contre lequel on est en lutte, et donc à des valeurs réac, à l’establishment etc. Étant né pendant les barricades à défaut d’être né dessus, croyez bien que j’accorde toute ma sympathie au mouvement de mai 68 et surtout à l’influence positive qu’il a eu sur notre société. Mais il faut peut-être parfois dissocier les choses pour mieux les replacer dans leur contexte. Aujourd’hui la « lutte » a évolué, et il est bien plus dangereux de laisser les extrémistes se saisir de nos valeurs et leur donner des connotations fétides que de les accepter, que dis-je, do-CERSEI-DOUTZEN-facebooke les revendiquer. Un mal nécessaire ? Non, pas si on affirme haut et fort ce qu’elles représentent vraiment, ou en tous cas à nos yeux. Même la fête de Jeanne d’Arc peut symboliser autre chose que le rejet de l’autre et l’affirmation de la légitimité d’un dieu qui envoie des visions de moutons à des pucelles*, do ré mi, pour les transformer en méchoui. Ça peut aussi, représenter, euh, attendez me pressez pas, je vais trouver. Non mais bon, y a des exemples plus faciles que d’autres hein. Aller on dirait que ça commémore juste une belle résistance française comme on les aime, face à l’adversité et à un occupant ennemi. Ça vous rappelle des souvenirs ? Mais si, vous savez, les résistants, l’opposé de leurs petits camarades collabos, ceux-là même dont certains éléments se sont affichés ou associés avec ladite extrême-droite… Comme quoi l’histoire on en fait un peu ce qu’on veut si on ne s’attarde pas trop sur les détails.

Et pour finir, s’il est une chose qui mérite vraiment d’être revendiquée par tous les citoyens français, quelque chose de beau et d’unificateur, c’est bien ce slogan. Rien là-dedans de sanguinaire, de réac, de contestable. Juste de belles valeurs humaines, sociétales, et ce sont les nôtres, celles de la République Française (c’est marqué dessus, comme le porc salue). Tout français, quelles que soient ses origines, sa condition sociale, ses croyances ou ses convictions politiques, peut et doit s’y retrouver. Et nul n’a le droit de kidnapper ce slogan ou d’en exiger le monopole !

Quant à la seconde chose qui me gène, je vais devoir la développer dans une deuxième partie, mais comme je vous aime bien je vous la spoile sur le champ : il y a, je le répète, TROIS mots dans ce slogan ! Chacun en est une partie essentielle, et pourtant très peu de politiciens revendiquent, et encore moins appliquent, les trois.

A très vite, donc, pour la suite

 

* non, être pucelle n’est pas antithétique avec le fait de côtoyer de près ce cher Gille de Rais, après tout il fut condamné pour sodomie…

A propos de l'auteur

Paul Victor

Paul Victor

Français d’origines douteuses de type sicilo-ritales à deux générations.
Plutôt Beatles que Stones. Et Lennon que Mc Cartney mais John Victor ça ne veut rien dire.
Sans affiliation politique, avec des affinités oscillant plus ou moins à gauche selon les sujets. Absolument dépourvu de toute croyance archaïque.

9 Commentaires

1 ping

Passer au formulaire de commentaire

  1. Bozo

    Euh, juste associer les « collabos » à l’extrême droite, c’est un peu écraser avec les deux pieds et les deux mains certaines vérités historiques… C’est un peu comme associer Néo-nazis et Facistes… (En même temps, le Néo-Nazi est au Nazisme ce que le Néo-Libéral est au libéralisme, il n’a donc déjà qu’un rapport très lointain avec le Nazisme, et donc un rapport encore plus lointain avec le Fachisme… ). C »est juste pour dire une connerie.

    View Comment
  2. Paul Victor
    Paul Victor

    Cher Bozo, merci de ce commentaire. J’ai précisé mes pensées.
    S’il est évident que tous les membres de l’extrême-droite, ou même du FN, ne sont pas liés aux collabos (il y a même quelques résistants égarés…), certaines associations sont néanmoins établies avec d’anciens collabos ou des révisionnistes comme Faurisson.

    Pour se faire une idée plus précise je propose :

    http://www.huffingtonpost.fr/2012/09/24/anne-hidalgo-fn-parti-soutenu-pendant-la-guerre-collaboration-nazis_n_1908591.html

    http://www.liberation.fr/france/1996/06/17/le-fn-cote-collabos_174166

    Ou encore les propos de Jean-Pierre Chevènement :  » Il y a un garçon que je connais pas, que je n’ai jamais rencontré, qui s’appelle Florian Philippot, qui dit que le FN est le vrai parti gaulliste. Mais enfin, le parti de Jean-Marie Le Pen, c’était des anciens de la Collaboration, de Vichy, des anciens de l’OAS… Je ne sais pas par quelle transmutation ils sont devenus le vrai parti gaulliste ! Tout cela, c’est un pot de peinture. »

    Sans compter les « personnalités » très douteuses vues en compagnie des Le Pen à divers rassemblements.

    Les noms sont faciles à vérifier, et on peut facilement en trouver d’autres.

    View Comment
  3. Bozo

    Mon message n’avait pas pour but de rendre « fréquentable » la horde qui gravite autour du FN, un parti plus proche du Poujadisme que de l’extrême droite. Juste pour rappeler que, au début de la seconde guerre mondiale, le PCF soutenait le pacte Germano-Soviétique (et ce jusqu’en 1941), les partis de la « gauche modérée » avaient voté les pleins pouvoirs à Pétain… Et que parmi les premiers résistants, se sont trouvé nombre de membres de l’action française, mouvement ô combien d’extrême droite… L’extrême droite d’alors s’étant éclatée en trois branches, une notoirement nazillone, une soutenant massivement Vichy (alors le gouvernement tristement légitime…quoiqu’en dise l’auteur du coup d’état de 1958), et une autre profondément nationaliste, donc anti-occupation… Après, quand aux personnalités qui sont ou gravitent autour du FN, un certain nombre, voire même un nombre certain, sont resté sur modèle de « multiples races au sein de la race humaine » et confondent par ailleurs souvent, appartenance ethnique et religion… Mais bon, selon les lectures que l’on a, on a du mal à comprendre certains principes…

    View Comment
  4. Paul Victor
    Paul Victor

    Tout à fait Bozo, et oui pour les origines Poujadistes du FN (ce qui n’est pas forcément flatteur mais est, on en conviendra, différent de « fasciste »).
    Merci pour ces précisions. Une période bien trouble que celle de l’occupation, évidemment. D’où l’importance pour les politiciens modernes d’être clairs sur le sujet. Mais l’ambiguïté sert parfaitement certains d’entre eux…
    Auquel des putschistes d’Alger faites-vous allusion ?

    View Comment
  5. Kaédix

    Bonjour,

    Bien d’accord sur le fond, nous nous sommes fait dépouiller des symboles de notre pays par ces gens là, à nous de les récupérer. Le drapeau a désormais cette connotation rance, c’est dommage, dire que l’on aime son pays et on passe pour le salaud qui veut virer tous les immigrés…
    Vous faites un parallèle avec les USA (qui ne sont pas un modèle pour beaucoup d’entre nous je pense) mais je leur envie quelquefois le patriotisme qui les habite.
    D’ailleurs, dites à quelqu’un qu’un américain est patriote, il va trouver ça « normal », ou « cool » ou même « frais » (si si,si il a moins de 16 ans), dites d’un français à un de ses compatriotes qu’il est patriotique et l’on va le regarder de manière très suspicieuse.

    View Comment
    1. Paul Victor
      Paul Victor

      Bonjour Kaédix,

      en effet, même si comme vous le soulignez le modèle américain n’est pas forcément à copier, chez eux ça prend quand même des proportions très extrêmes qui tiennent pas mal de l’embrigadement et de la propagande ; le mélange de l’église et de l’état ne facilitant pas les choses, il est vrai.

      View Comment
  6. bozo

    j’ajouterais que l’on peut être écolo, patriote, de gauche, légèrement militariste, anti-nucléaire, et anti-raciste, ça n’a rien d’incompatible…

    View Comment
    1. Paul Victor
      Paul Victor

      Oui Bozo, même si c’est assez inhabituel (surtout militariste + écolo…). 😀

      En faisant les divers tests pour évaluer nos tendances politiques, j’ai eu comme réponse « votre parti idéal n’existe pas ». Ô combien vrai ! Après tout nous sommes tous des individus…

      View Comment
  7. Paul Victor
    Paul Victor

    Je vous ai un peu fait attendre mais voici la deuxième partie de l’article :

    http://pauletmickvictor.com/et-fraternite-bordel/

    View Comment
  1. Me for She - Paul et Mick Victor

    […] les gens sur ces bases-là, et logiquement le « libres et égaux en droit » (on y revient) devrait suffire pour tout le […]

    View Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>